Méditation pour refaire le plein d’énergie selon nature

Par: Jean-Marc Fournier | 2020-03-05

meditation for refenishing energy in nature

La passion pour l’aménagement paysager et le jardinage n’est pas le fruit du hasard et d’une telle popularité parmi la population des grandes villes d’aujourd’hui. Les gens sont rapprochés de la nature. En dehors de la ville, nous pouvons profiter de l’air frais, changer l’environnement. Sur la nature, il est possible de se reposer du bruit de la ville et du smog.

Probablement, beaucoup de gens ont remarqué que le jardinage et les promenades dans la forêt sont capables de “charger” l’énergie, d’harmoniser l’état interne.

Le rythme de vie stressant de la ville est source de tension, c’est-à-dire de stress. Il y a un besoin de détente, de retour à la nature, où l’on peut “plonger” dans une atmosphère de paix et d’harmonie. Le besoin d’un séjour dans la nature peut être comblé en faisant de la randonnée dans les bois, en cultivant des plantes ou en pêchant. Mais vous pouvez regarder “plus loin” et définir le sens symbolique de vos aspirations.

Une personne plus inclinée vers la terre cherche à trouver le contact avec cette matière, élément maternel, corporel, qui est propre à mettre au monde, à nourrir, puis à absorber. Il existe dans son cycle saisonnier constant. Cet élément a une énergie incroyable, il est capable d’enlever ce qui est déjà obsolète pour pouvoir naître et germer quelque chose de nouveau.

Exercice de réapprovisionnement énergétique

Dans la nature, en forêt, dans votre jardin, en pique-nique, vous pouvez faire un exercice très simple. Il ajoutera de la force, vous aidera à vous “connecter” à l’énergie de guérison de la terre, le retour de l’état d’équilibre mental. Cet exercice est particulièrement populaire auprès des jardiniers et des amateurs de plantes parce qu’il a un lien avec l’image d’un arbre. Il faut le faire dans l’imagination, c’est comme la méditation. Il est préférable de rester seul, sans aucune distraction.

Enlevez vos chaussures, surtout si elles ne sont pas confortables ou si elles ont des talons hauts. Tenez-vous ensuite debout sur une surface plane et horizontale dans vos pieds. Il est préférable de se tenir debout sur un sol nu, de l’herbe ou du sable, mais vous pouvez aussi faire cet exercice sur le sol d’une pièce ou d’une véranda. L’essentiel est de se sentir à l’aise sans être distrait par quoi que ce soit.

Ferme les yeux, détends-toi. Sentez votre corps, sentez le poids qu’il exerce sur le sol. Maintenant, “allumez” votre imagination et sentez comme si les vraies racines de l’arbre commençaient à pousser à partir de vos pieds. Ils sont longs et épais. C’est un gros système racinaire puissant et ramifié, comme un arbre puissant. Ces racines descendent vers le sol et s’y enfoncent profondément. Les racines vous maintiennent solidement et fermement sur la surface de la terre. Sentez votre corps se détendre et prendre du poids avec lui. Vous n’avez pas besoin de prendre l’air, vous n’avez pas besoin de vous fatiguer, car vos racines sont solidement fixées au sol. Alors imaginez comment à travers ces racines vous donnez tout le terrain obsolète et inutile. Vous donnez tout ce qui vous empêche d’avancer vers vos objectifs et vos rêves. La terre acceptera tout ce que vous voulez lui donner, il vous suffit de le toucher et de le demander. Après avoir dit adieu à ce qui vous a empêché de le faire, essayez de ressentir l’énergie de la terre. Il est puissant, saturé, stable. Laissez cette énergie couler à travers vos racines. Maintenant, laissez vos racines descendre vers la nappe phréatique. Sentez l’énergie d’un autre élément – d’eau. Il commence à pénétrer vos racines. Sentez l’humidité et la jutosité, la fraîcheur et la fraîcheur des eaux souterraines. Laissez-le remplir votre corps. Alors imaginez que vos racines descendent encore plus bas, à l’endroit où le magma se déplace.

Sentez un autre élément – feu. Sentez son énergie chaude, dynamique et inflammatoire, qui se précipite aussi vers vos racines. Que ces trois énergies remplissent progressivement votre corps. Essayez d’imaginer que votre corps est un tronc d’arbre et que vos mains sont ses branches. L’énergie du sol se déplace le long des racines, monte dans le tronc et continue à monter. Vous pouvez lever les mains comme les branches d’un arbre. Sentez l’énergie d’air. Imaginez les feuilles sur vos branches qui bruissent au vent. C’est l’insouciance et la légèreté de l’élément air. Placez-vous sous la lumière du soleil, sentez l’énergie solaire claire et chaude. Il y a aussi de l’humidité dans l’air. Ce sont de petites particules d’eau qui sont devenues de la vapeur, des nuages qui flottent dans le ciel. Sentez l’énergie de l’eau dans l’air. Elle n’a pas le même caractère que l’énergie des eaux souterraines. Imaginez comment l’énergie du soleil, de l’air et de la vapeur d’eau commence à circuler à travers votre corps, se précipitant vers le sol. Sentez les deux flux d’énergie (de haut en bas et de bas en haut) se connecter en vous. Comment interagissent-ils les uns avec les autres? Qu’est-ce que tu ressens maintenant? Qu’est-ce que c’est que d’être un arbre qui unit la terre et le ciel? Restez dans cet état méditatif aussi longtemps qu’il le faudra. Puis commencer à revenir progressivement à la réalité, sentir votre corps, s’étirer. Alors ouvre les yeux.

L’avantage de cet exercice, c’est qu’il n’est pas long à réaliser. En même temps, il aide à ressentir une puissante poussée d’énergie. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire cet exercice pendant quelques minutes ou plus. Elle peut être pratiquée périodiquement, au besoin (en cas de stress, de fatigue). Ou le faire systématiquement, comme faire de l’exercice. Dans un appartement de ville, vous pouvez également faire cet exercice. L’énergie de la terre est si forte que même une distance de plusieurs étages n’interfère pas avec cette méditation.

Source de la photo: Dépôts photos

Si vous avez trouvé une erreur dans la traduction du texte (genre masculin ou féminin), veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: L’horloge tourne: à quel âge une femme doit-elle se marier
Précédent: Lire entre les lignes: comment déterminer le changement de comportement du mari

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: