Comment apprendre à mieux parler

Par: Frédéric Girard | 2020-02-07

l'art du mot: comment apprendre à parler magnifiquement

La connaissance de la grammaire est-elle suffisante pour être un bon conteur? Vous pouvez mémoriser un millier de règles, mais vous pouvez toujours être un amateur dans votre langue parlée. Alors quel est le secret d’un interlocuteur intéressant? Comment apprendre à mieux parler? Cet article présente des conseils psychologiques, linguistiques et éthiques. En combinaison, ils aideront à devenir un maître du mot, à impressionner les auditeurs et même à augmenter l’estime de soi, car un discours correct renforce la confiance.

Que voulez-vous dire par “beau discours”

La belle parole est une méthode de communication verbale qui inclut la richesse et l’alphabétisation de la langue. La reproduction claire et logique est le côté “technique” du discours, tandis que la diversité, la saturation, est artistique. Un monologue dans lequel l’équilibre de ces parties est maintenu est voué au succès. Les particularités de cette langue comprennent également:

  • Contenu sémantique, exhaustivité;
  • images lumineuses, révolutions
  • pureté – absence d’argot, vocabulaire obscène, calcul linguistique;
  • Disponibilité, simplicité;
  • est la prononciation correcte.

Le narrateur avec un tel discours attire facilement l’attention et se dispose à lui-même. Il est capable de persuader, d’inspirer, de vous faire réfléchir. Peu importe où – dans le secteur des affaires ou dans le ménage – un beau discours ouvre de nombreuses nouvelles opportunités.

Comment obtenir la clé de mille portes? Comment puis-je commencer à m’exprimer de façon à ce que les auditeurs admirent chaque mot?

Comment apprendre à mieux parler – 6 étapes

Étendre le vocabulaire

Lexique est la base de tout langage. Plus l’histoire est diversifiée, plus elle est intéressante. C’est pourquoi il est si important de travailler sur l’enrichissement de votre vocabulaire. C’est à ça que ça sert:

  • to read classical literature is a treasure trove of rich lexicon;
  • pour chercher dans les dictionnaires de synonymes, antonymes, phraséologismes;
  • pour écrire leurs propres travaux, en particulier dans le style artistique, conversationnel et journalistique

Un bon exercice pour élargir votre vocabulaire est jeu d’associationElle aura besoin de n’importe quel mot, phrase ou phrase. Tout d’abord, la phrase choisie est comprise, puis elle est suivie d’une suite associative. Si la tâche semble trop compliquée, vous pouvez simplement essayer de réécrire le texte original dans vos propres mots.

Améliorer la logique et la séquence vocale

Même le lexique le plus riche sera inutile s’il n’y a pas de connexion logique. L’ordre correct et la pertinence des mots, la complétude sémantique, l’absence de surabondance ou l’absence de parties spécifiques de la parole – une composante nécessaire d’une belle histoire. Que se passe-t-il si je l’ignore?

“Le chasseur a remarqué à l’orée de la forêt de la grande bête – c’était un élan. Il a lentement retiré le pistolet de son épaule et a visé…”

Logic indique au lecteur que l’arme est entre les mains d’un chasseur. Mais la construction grammaticale indique que l’orignal vise toujours.

Pour éviter de tels incidents à l’avenir, il est possible de pratiquer les exercices avec un seul exercice. Procédure:

  1. pour sélectionner au hasard 5-10 noms, adjectifs et/ou verbes différents – pour les inventer vous-même, pour choisir dans un livre ou pour demander à quelqu’un de les exprimer;
  2. écrivent tous les mots d’une rangée de sorte qu’ils soient clairement visibles, faciles à lire;
  3. commencent à former un texte cohérent unique avec toutes les unités lexicales, biffé à travers les variantes déjà utilisées.

Au début de ces étapes seront suffisantes. La difficulté de l’exercice augmente à l’avenir. Pour ce faire, vous pouvez augmenter le nombre de mots, inclure d’autres parties du discours, des phrases ou utiliser tous les jetons strictement dans l’ordre dans lequel ils sont écrits.

Gymnastique d’articulation

Une diction claire fait partie intégrante d’un beau mot parlé. Pour rendre les sons faciles et non “mâchés”, il est souhaitable de faire de la gymnastique pour les muscles faciaux tous les jours. Quelques exemples d’une telle formation:

  • sourire largement, en essayant de montrer les dents de devant et puis mettre les lèvres dans un tube
  • avec la bouche légèrement ouverte, faites quelques mouvements circulaires de la mâchoire inférieure;
  • avec la bouche fermée, placez votre langue dans le creux entre vos dents et vos lèvres en cercle
  • fermez vos lèvres dans un tube et faites quelques mouvements circulaires. Avec une bonne exécution, vous sentirez les muscles des joues, du menton et du cou;
  • mordez doucement la langue à plusieurs endroits, en la tirant doucement hors de votre bouche;
  • lécher lentement la lèvre supérieure puis la lèvre inférieure, en sentant le frénulum tendu sous la langue.

Ne bougez jamais votre mâchoire, vos lèvres ou votre langue trop vite ou trop vite. Tous les mouvements sont répétés 10 fois et les mouvements circulaires 10 fois dans les deux sens.

Après chaque exercice, le système vocal reçoit une pause. Pour ce faire, les muscles se détendent complètement, expirent doucement à travers les lèvres pour qu’elles vibrent (comme sniffer un cheval).

Répéter les textes dans leurs propres mots

Les répétitions sont très utiles pour améliorer la parole. Ils aident à mémoriser des expressions stables, à recréer la cohérence du texte, à adopter des images. La narration écrite et orale fera l’affaire. Pour ce faire, un certain nombre d’actions sont effectuées:

  1. est un texte sélectionné, de préférence artistique, avec prédominance des descriptions sur les actions;
  2. article est lu 2-3 fois (vous pouvez écouter des enregistrements audio);
  3. pendant la dernière lecture (écoute) de brèves notes sont prises – un plan approximatif de l’histoire;
  4. commence le retelling lui-même. Si vous vous souvenez soudainement de ce que vous avez manqué pendant le processus, vous n’avez pas besoin d’y retourner – il est important de continuer même si les erreurs sont évidentes;
  5. après le premier récit, le second commence, en tenant compte des omissions et défauts du précédent;
  6. le code source est consulté en dernier;
  7. se termine par un récit final.

La valeur ajoutée de ces activités est qu’elles aident à entraîner l’attention, la mémoire et la sensibilité visuelle ou auditive

N’oublie pas tes talents d’improvisateur

Le raisonnement spontané est utile pour le développement de la parole. Vous pouvez utiliser n’importe quelle excuse pour eux – une conversation avec un ami, une phrase d’une émission de télévision, un fait accidentellement entendu. L’essentiel est de commencer à parler, en essayant de développer votre idée logiquement.

Avec le temps, cette pratique vous permettra de parler plus librement, à l’aise dans toutes les situations. Les bons mots te viendront à l’esprit, ça t’accélérera.

Lire des livres d’étiquette

Un autre détail important de la communication que beaucoup de gens oublient d’une manière ou d’une autre est l’étiquette. Même une diction claire avec un vocabulaire riche et un haut niveau d’alphabétisation ne sauvera rien si le narrateur n’a pas une connaissance de base des bonnes manières. Compagnon poli:

  • est exprimé de manière concise, mais pas d’une manière simple, il sélectionne des expressions simples claires;
  • ne répand pas de rumeurs et indique le caractère douteux de l’information si elle n’est pas confirmée;
  • n’ignore pas les questions posées. S’ils sont trop intimes, c’est directement indiqué ou demandé de changer de sujet;
  • reste calme même si l’adversaire devient grossier ou insiste sur des opinions manifestement fausses;
  • , ayant reçu un compliment, ne répond pas seulement “merci” ou ne commence pas à dire un compliment tout de suite. C’est comme la flatterie ou le troc mercantile. Je préfère dire:”Merci, c’est très aimable à vous.”
  • marchant avec l’interlocuteur et rencontrant des étrangers, il sera poli de se présenter les uns aux autres en premier, même si la conversation ne dure qu’une minute.

Ces règles ne sont que des recommandations sur la façon d’apprendre à mieux parler. Cependant, chaque cas est individuel. Une autre chose à faire pour améliorer votre élocution est de consulter un orthophoniste ou un psychologue. Les autres se contenteront des six conseils décrits ci-dessus. Et certains d’entre vous n’auront peut-être besoin que d’une seule des méthodes proposées pour réussir. Mais il y a une règle dans la maîtrise des mots que tout le monde a en commun: vous devrez travailler dur pour commencent à parler magnifiquement.

Si vous avez trouvé une erreur dans la traduction du texte (genre masculin ou féminin), veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Mariage – comment sais-tu qu’il est temps de rompre
Précédent: Déterminer quelle couleur correspond à votre apparence

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: