Comment apprendre que votre homme est déprimé?

Par: Philippe Leroux | 2020-02-16

comment comprendre que votre homme est déprimé

Comme on dit, la dépression est l’un des problèmes mentaux les plus courants de l’humanité. La dépression masculine est très différente de la dépression féminine, de sorte que les femmes ont parfois de la difficulté à poser un diagnostic.

Si vous vous souciez de la santé de votre homme, vous devez faire attention à son comportement. Les signes de dépression peuvent être assez évidents, alors vous devez toujours agir rapidement.

signe 1: besoin accumulé d’alcool, de cigarettes, de drogues

Il est dit que les hommes qui n’ont pas abusé de cigarettes, d’alcool ou de drogues dans le passé ne le sont pas à moins qu’ils ne soient provoqués par quelque chose choisi de l’extérieur. Parfois, votre homme a arrêté de fumer, mais soudain, il a recommencé à fumer. Cela veut dire que quelque chose ne va pas chez lui, parce qu’il est très difficile de revenir psychologiquement à la cigarette, parce qu’on a dépensé tant d’efforts pour y renoncer.

L’alcool est un autre sujet. L’alcoolisme et l’explosion de la dépendance à l’alcool sont deux choses différentes. Si soudain votre autre moitié commençait à absorber des litres de “carburant”. Ce n’est pas bon non plus. Bien sûr, ce fait ne sera pas un signe de dépression à cent pour cent, mais il sera nécessaire de maintenir plus près de votre proche.

L’alcool est le pire assistant dans les problèmes psychologiques. Il détruit la conscience, augmente le risque de maladie mentale. Il aggrave le sommeil, les fonctions cérébrales.

Deuxième fonctionnalité: la mauvaise humeur

Vous pouvez penser que c’est évident, mais tous les hommes ne sont pas faibles d’esprit. Beaucoup de gens savent comment cacher leurs problèmes derrière un masque. Si votre mari ou jeune homme devient soudainement plus triste, malheureux, ce n’est pas un signe de dépression. Si l’humeur ne s’améliore pas pendant des semaines, c’est un appel troublant. Il va sans dire que s’il y a d’autres signes, vous devez contacter immédiatement un médecin ou un psychologue.

Signes trois: Colère

Quand un homme jure au hasard devant des passants, participe à des combats, est plus grossier envers tout le monde, c’est aussi une indication que quelque chose ne ne va pas. Quand c’est dur pour un homme, il ne peut l’accepter, alors sa protection s’affaiblit. Il pense qu’il n’a pas l’air viril du tout, alors qu’il essaie de compenser ce prétendu défaut en se présentant d’une manière provocante.

De tels hommes peuvent bénir les gens qu’ils aiment sans aucune raison. Il sera très difficile de ne pas remarquer, donc si tout était normal mais a changé, cela vaut la peine d’y penser. Peut-être que les hommes ont des problèmes.

Caractéristique quatre: vie privée

Le désir de solitude est l’indication la plus claire que quelque chose ne va pas. Presque toujours les hommes qui recherchent la solitude sont malheureux à l’intérieur, et c’est presque une preuve de dépression.

C’est une étape dangereuse et une manifestation dangereuse de la dépression, la voiture avec le temps, l’isolement devient une drogue, une dépendance. Vous n’avez pas à l’expliquer à qui que ce soit, vous n’avez pas à prouver.

Signes cinq: imprudence

C’est les mêmes combats, jeux de hasard, extrêmes. Tout cela montre qu’un homme est fatigué de vivre normalement, parce qu’il n’est pas satisfait de quelque chose choisi dans son monde. Cela montre que l’homme veut transformer le négatif en émotions vives, en quelque chose d’inhabituel.

Bien sûr, cela ne peut être qu’une indication de la nature explosive d’un homme, mais si cela ne s’est pas produit avant ou si cela n’a pas duré longtemps, mais maintenant c’est un obstacle à la vie de tous, vous devez y penser.

Signes six: fatigue

Le stress devient constant, le sommeil s’aggrave parce qu’un homme pense à quelque chose a tout choisi le temps. La fatigue de l’organisme dans son ensemble augmente. En fin de compte, tout semble être comme une légume. L’homme veut dormir, a des poches sous les yeux, il ne veut pas manger.

Signes sept: réduction de la libido

Si le problème de dépression concerne votre mari, vous pouvez comprendre ce qui ne va pas quand son attirance pour vous diminue pendant longtemps. Beaucoup de femmes sont que c’est une maîtresse, une perte de sentiments, la fin du monde. Non, ça peut être une dépression banale ou de la fatigue.

Et si vous pensez que votre homme est déprimé

Ne faites pas peur à votre petit ami, frère ou père avec des conclusions hâtives. Tu ne devrais pas demander à voir un médecin tout de suite. Tout doit être fait de manière cohérente, graduelle et prudente. Essayez d’en parler au début, mais avec une extrême prudence, car un homme ne vous avouera jamais qu’il a un problème similaire.

Le fait est que les hommes ne produisent pas la dépression comme un problème particulier, parce que la plupart d’entre eux eux-mêmes disent qu’il s’agit d’une maladie féminine et que les hommes n’en souffrent pas. Oui, c’est vrai. Lorsque vous diagnostiquez la maladie, vous devez comparer tous les signes. Si un homme a une caractéristique indéniable, alors tout est clair. S’il présente des signes de dépression, qui peuvent ne pas être une preuve directe de la présence de la maladie, alors vous devez surveiller.

De toute façon, l’amour fait des merveilles. Montrez à votre père, homme ou femme que vous tenez à lui. Bien sûr, la façon la plus simple d’appuyer votre mari est d’avoir la relation la plus étroite avec lui. Méfiez-vous des signes de fatigue chronique, car ils ont une personne très faible.

Si vous avez trouvé une erreur dans la traduction du texte (genre masculin ou féminin), veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Infidélité féminine: les révélations des femmes qui trichent mais qui sont heureuses en ménage
Précédent: Comment arrêter de survivre et commencer à vivre: changer la vie pour le mieux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: